Le parcours « Ingénierie pour l’eco-COnception des Aliments » (ICOA), intégré à la mention de Master Biologie-Agrosciences, est une formation co-accréditée par l’Université de Montpellier et l’Institut Agro de Montpellier.

D’un point de vue disciplinaire, ce parcours se positionne à l’interface entre ingénierie des procédés et sciences du vivant et propose une approche intégrée de la conception des aliments alliant connaissance de procédés (physiques et biologiques) mise en œuvre et maîtrise des impacts environnementaux des filières.

Les champs disciplinaires majeurs sur lesquels sont fondés les enseignements relèvent des sciences de l’ingénieur et sont : la Biotechnologie, la Science des Aliments, la Physico-chimie, la Chimie Verte et le Génie des Procédés Durables. Cette formation fortement pluridisciplinaire permet une insertion professionnelle dans l’ensemble des métiers de l’Industrie Agro-Alimentaire (production, R&D, Contrôle Qualité) et plus largement dans tous les secteurs mettant en œuvre les agro-ressources (matériaux, énergie, pharmacie, cosmétique…). Elle s’inscrit dans la demande sociétale d’une production plus respectueuse de l’environnement, cherchant à trouver des voies de valorisation pour les sous-produits générés et s’attachant à une sobriété énergétique.

La première année de formation propose un parcours unique articulé autour de 4 pôles disciplinaires : ingénierie biologique, ingénierie des procédés alimentaires, génie d’élaboration des bioproduits et insertion professionnelle. Elle est destinée à apporter aux étudiants les bases d’une double compétence en Génie des Procédés et Biotechnologie/Sciences des aliments. Le caractère professionnalisant de la formation apparaît cependant au travers d’UE de gestion de projet et d’insertion professionnelle. Enfin, des UE transversales à d’autres parcours de master (Anglais et biostatistiques) viennent compléter la maquette.

La seconde année est plus professionnalisante encore et organisée autour de trois thématiques majeures pour l’industrie de transformation des agro-ressources : intensification des procédés de transformation, durabilité des filières et innovation. Elle est également très largement construite autour de plusieurs exercices de montage et gestion de projet où les étudiants sont (i) amenés à concevoir/élaborer de nouveaux aliments en intégrant toutes les composantes environnementales des processus, (ii) répondre à des problématiques émanant de partenaires industriels en lien avec l’élaboration de bioproduits.

Les deux années sont ponctuées d’un stage (respectivement de minimum 3 mois et 5 mois en M1 et M2) que l’étudiant peut identifier au sein d’un très large catalogue de terrains de stage à disposition ou en sollicitant le réseau actif des anciens de la formation.

Enfin, et pour un nombre limité d’étudiants (2 à 3 sélectionnés sur la base de l’excellence de leur dossier académique) désirant acquérir une compétence complémentaire en management de projet, une co-diplômation avec l’Institut d’Administration des Entreprises de Montpellier (IAE Montpellier) peut être proposée. Moyennant le choix d’une UE supplémentaire de 5 ECTS en lien avec les thématiques du management, l’étudiant pourra se prévaloir d’un double diplôme de master : Master ICOA et Master de Management des Technologie et des Sciences.

Objectifs:

L’accompagnement de la diversification alimentaire vers une consommation accrue de ressources végétales, la mise en place de filières responsables, la réduction des pertes et gaspillages sont autant d’enjeux planétaires qui doivent être pris en considération dans un projet tourné vers une alimentation plus durable. Ces enjeux impliquent l’émergence de nouveaux métiers où les acteurs seront en mesure d’apporter des solutions techniques respectant/intégrant l’ensemble des composantes de la durabilité des systèmes alimentaires. L’objectif de ce parcours de master est de former des scientifiques en capacité de répondre à ces problématiques et à même d’intégrer tous les secteurs en lien avec la transformation et la valorisation des agroressources et notamment l’Industrie Agro-alimentaire. Il peut également constituer un tremplin vers les études doctorales notamment dans le contexte montpelliérain qui constitue un bassin de recherche important à l’échelle européen dans le domaine des agrosciences.

Savoir-faire et compétences :

Au-delà des connaissances générales portant sur la formulation, le dimensionnement et la conduite des procédés de transformation et conservation des produits alimentaires et des outils adaptés à leur analyse, les diplômés affichent des compétences nécessaires à la compréhension et à la résolution des problèmes de gestion qualitative et quantitative des agro-ressources dans un contexte de développement durable. En intégrant une dimension systémique de la gestion des agro-ressources (approvisionnement alimentaire et valorisation des sous et co-produits), ils affichent un savoir-faire solide dédié au développement de technologies nouvelles, de leur écoconception et de l’écologie industrielle, compétences qui concourent à la maîtrise de la transformation des agro-ressources en aliments, matériaux, et énergie renouvelable (dans une plus faible mesure) en respectant les enjeux actuels et futurs de recherche, développements et productions durables. Une forte spécificité de cette formation porte sur la spécialisation aux problématiques alimentaires des pays du Sud.

Insertion professionnelle :

Le master « Ingénierie pour l’eco-COnception des Aliments » (ICOA) a vocation à former et préparer les diplômés aux activités professionnelles assurées par des cadres des secteurs publics et privés. Les titulaires du diplôme peuvent occuper une large gamme de métiers au sein du secteur de la transformation/valorisation des agro-ressources (industries agro-alimentaires, matériaux, énergie, pharmacie, cosmétique, …), en:

  • production
  • Recherche & Développement
  • Contrôle Qualité
  • Brevets, Veille technologique, Conseils et expertise

Nombre d’étudiants trouvent également des débouchés au sein d’agences sanitaires, de collectivités, d’ONG et de bureaux d’études.

Enfin, ceux continuant leur cursus par un Doctorat pourront intégrer les métiers de la recherche, qu’elle soit privée ou publique (chercheur ou enseignant-chercheur).

Responsables du parcours ICOA : Stéphane Peyron (Faculté des Sciences), Eric Rondet (Faculté de Pharmacie) & Philippe Bohuon (Institut Agro)

La promotion M2 à l’Atelier de Technologie Alimentaire

Promotion M2 2018-2019 au cours d’un séminaire de formation

Master 1 ICOA

Master 2  ICOA