Biologie-Agrosciences

Biologie-Agrosciences2018-10-24T10:49:11+00:00

Le Département Scientifique Biologie-Agrosciences regroupe les unités de recherche de l’Université de Montpellier dans le vaste domaine des sciences biologiques pour l’agronomie et assure le lien avec les formations universitaires dans ce même domaine. Cet ensemble recouvre toutes les disciplines relevant de la Biologie des Plantes au sens large, de la biologie moléculaire à l’écophysiologie, des Interactions Microorganismes/Hôtes-Environnements et des Biotechnologies et Bioprocédés utilisant les agroressources à des fins alimentaires ou non alimentaires.

Le site montpelliérain regroupe la plus grande concentration de chercheurs dans les Sciences du Végétal en France et est un site de recherche en Agronomie, Agroalimentaire et Sciences des Procédés reconnu parmi les grands pôles d’excellence scientifiques français. Il occupe donc une place de tout premier rang dans le dispositif de recherche sur ces thématiques scientifiques en France. L’Université de Montpellier en est l’un des acteurs avec l’école SupAgro et les organismes de recherche INRA, IRD, CIRAD et CNRS (INSB). Le Département Scientifique Biologie-Agrosciences fédère les UMR de Sciences du Végétal, des Interactions microbiennes et de Sciences des Procédés des agroressources pour l’alimentaire et le non-alimentaire avec l’Université de Montpellier comme tutelle, assure le lien avec les formations universitaires et les représente auprès des instances universitaires (en particulier le Conseil Académique et sa Commission Recherche, le Vice-Président-Recherche de l’Université).

Le dispositif montpelliérain se caractérise par la couverture d’un large spectre de disciplines tournées vers l’acquisition de connaissances fondamentales sur des systèmes biologiques modèles, la sélection végétale, la protection des cultures, l’adaptation des plantes à des contraintes environnementales, la qualité et la sécurité alimentaires et la valorisation des productions végétales à des fins alimentaires ou non alimentaires, qui s’alimentent entre elles et par la proximité de pôles forts et reconnus dans des disciplines connexes, en particulier Biologie-Santé, Informatique et Mathématiques, Chimie, Ecologie-Biodiversité-Evolution. Cette proximité permet le développement de programmes pluridisciplinaires comme sur la biologie systémique ou la modélisation du vivant. Cette pluridisciplinarité et la variété des modèles d’étude facilite le développement d’approches de biologie translationnelle, permettant le passage de données acquises sur des systèmes biologiques modèles vers des espèces et conditions d’intérêt agronomique.

Le Département Scientifique Biologie-Agrosciences s’est doté d’un texte de politique scientifique qui donne ses grands objectifs scientifiques et stratégiques, téléchargeable par ce lien: Politique Scientifique DS-BA.