Structures fédératives de recherche

Le Département Scientifique Biologie-Agrosciences a été un élément moteur, et a porté, la création de réseaux scientifique et de structures fédératives à l’échelle régionale, en particulier le réseau Micro-organismes Hôtes et la Structure Fédérative de Recherche Biologie des Plantes – Languedoc Roussillon.

Le réseau Micro-organismes Hôtes (IMH) structure une thématique transversale intéressant de nombreux biologistes dans les domaines de la santé comme de l’agronomie : les mécanismes des interactions biotiques entre les micro-organismes (bactérie, virus, champignons, parasites) et leurs hôtes (Plantes, Invertébrés, Mammifères, Homme). Cette structure d’animation scientifique regroupe une vingtaine d’équipes de recherche appartenant à plusieurs laboratoires montpelliérains, organise des meetings et facilite l’accès à des outils communs.

Laboratoires participant au réseau IMH

Laboratoire des Symbioses Tropicales et Méditerrannéennes (LSTM)
Diversité, Génomes et Interactions Microorganismes-Insectes (DGIMI)
Biologie & Génétique des Interactions Plantes-Parasites (BGPI)
Interactions plantes microorganismes environnement (IPME)
Interactions Hôtes-Pathogènes-Environnements (IHPE)
Centre d’études d’agents Pathogènes et Biotechnologie pour la Santé (CPBS)
Nutrition et alimentation des populations aux Suds (Nutripass)
DIversité Adaptation et DEveloppement des plantes (DIADE)
Eco&Sols
Virulence Bactérienne et Maladies Infectieuses (U1047)

La Structure Fédérative de Recherche Biologie des Plantes – Languedoc Roussillon regroupe les 8 UMR du Languedoc-Roussillon (7 à Montpellier, 1 à Perpignan) travaillant dans le domaine de la Biologie des Plantes et 2 UMR associées qui travaillent dans des domaines d’interface. L’ensemble constitue une communauté de plus de 500 chercheurs et enseignants-chercheurs permanents, près de 300 techniciens et ingénieurs permanents et plus de 300 doctorants, post-doctorants ou chercheurs contractuels.

Cette structure vise à discuter les intérêts communs du secteur Sciences du Végétal dans le site régional, élaborer des actions communes pour soutenir cette discipline, promouvoir une animation et une communication scientifique transversales et mettre en œuvre des décisions prises collectivement par les Directeurs des Unités de Recherche de Biologie des Plantes en Languedoc-Roussillon. La SFR agit en coordination avec le Labex Agro dont la communauté qu’elle représente fait partie. Elle tisse des liens privilégiés avec l’Université de Montpellier où le Département Scientifique Biologie-Agrosciences lui apporte un soutien important.

Biologie des Plantes – LR

Responsable: Hervé Sentenac

Comité de Direction: Directeurs des 10 UMR constitutives de la SFR (cf. liste ci-dessous)

Laboratoires de la SFR Biologie des Plantes – LR

UMR porteuses :

  • Amélioration génétique et adaptation des plantes (AGAP)
  • Biologie et génétique des interactions plante-parasite (BGPI)
  • Biochimie et physiologie moléculaire des plantes (BPMP)
  • Diversité, adaptation et développement des plantes (DIADE)
  • Interactions plantes microorganismes environnement (IPME)
  • Laboratoire d’écophysiologie des plantes sous stress environnementaux (LEPSE)
  • Laboratoire génome et développement des plantes (LGDP, Perpignan)
  • Laboratoire des symbioses tropicales et méditerranéennes (LSTM)

UMR associées :

  • Botanique et bioinformatique de l’architecture des plantes (AMAP)
  • Ecologie fonctionnelle et biogéochimie des sols et des agro-écosystèmes (Eco&Sols)